La Généalogie

L'AHAA propose aux adultes une activité " généalogie " : vous pouvez y participer et y découvrir que la généalogie n'est pas seulement la recherche de ses ancêtres !

 

La généalogie, c’est quoi ?

 

Si l’on s’en tient à la définition, c’est la "science ayant pour objet la recherche de l’origine et de la composition des familles”, du grec geneos, origine et logos, science. Mais elle conduit, en fait, à s’intéresser aussi très souvent aux conditions de vie et aux lieux de vie des membres de ces familles voire à l’histoire qu’ils ont vécue.

 

La généalogie est une véritable aventure : on en connait le début, mais jamais la fin ! 

Comment rechercher l'origine et la composition des familles ?

Le généalogiste amateur pourra et /ou devra :

  •        Recueillir les souvenirs des Anciens : écouter, réécouter les histoires “anciennes”, les noter, les enregistrer sans oublier que la mémoire n’est pas infaillible et qu’il y a parfois des “secrets de famille” bien cachés et aussi, ce qu’il faut qualifier, de “légendes familiales”,
  •        Rassembler, classer, trier tous les papiers de famille accessibles (actes notariés : contrats de mariage, testaments ; livrets de famille, livrets militaires, cartes d’identité, cartes d’électeurs, sans oublier les photographies et même les cartes postales des lieux où vivaient les ancêtres),
  •        Avec ces renseignements préliminaires, disponibles ou pas, vérifier et rechercher les actes religieux et civils qui ont jalonné la vie de chaque ascendant : registres paroissiaux (avant la Révolution) et registres d’état-civil sont consultables dans les Archives Municipales et/ou dans les Archives Départementales. Beaucoup de ces actes sont “mis en ligne” par les Archives Départementales, ce qui permet les recherches à domicile.
         La recherche par Internet via des sites spécialisés mettant en ligne des bases de données est très utile ; toutefois les résultats obtenus devront être systématiquement vérifiés.

Pour agir, les conseils ne sont, alors pas superflus !

Activités de Généaqueduc :

Dans un cercle de généalogie, les expériences des membres sont diverses, leurs origines géographiques variées.

L’entraide est l’un des objectifs principaux. Elle peut prendre différentes formes, lors des réunions :

  • Conseils des plus chevronnés aux débutants,
  • Echanges d’informations pour tenter de permettre à chacun de progresser tant dans sa recherche que dans l’exploitation de ses “découvertes” : marche à suivre pour accéder à des documents autres que l’état-civil, lecture des écritures anciennes, informatisation des résultats, utilisation des bases de données sur Internet, …    

Des cours d’informatique dédiée à la généalogie sont dispensés par des spécialistes. Ils ont pour objectifs de faciliter la lecture des écritures anciennes (voir ci-dessous) et d’exploiter plus aisément les sites de recherche et les résultats de ses propres recherches.

La bibliothèque de Généaqueduc fournit aux adhérents des livres, documents et revues de Généalogie (nationales, régionales, locales : les abonnements sont choisis en fonction des régions d’origine des adhérents) (emprunt gratuit).

 

Un bulletin semestriel est diffusé, échangé avec d’autres cercles : des thèmes variés y sont abordés. Ainsi, dans les deux derniers Bulletins, en plus d’anecdotes découvertes dans les registres de Plaisir et d’ailleurs, il fut question :

  1. de Camille Flammarion, astronome populaire,
  2. de Plaisir à l’heure de la guerre franco-prussienne de 1870 et,
  3. des religieuses des Petits Prés, sœurs de (grande) charité.
  4. xx
  5. xx
  6. xx
  7. Généalogie et parcours militaire de 6 nouveaux poilus de Plaisir
  8. Etude de la généalogie et du parcours militaire de 4 nouveaux poilus natifs de Plaisir

 

 

  

Un répertoire patronymique à partir des patronymes étudiés par les adhérents vient d’être

réalisé et diffusé auprès des clubs avec lesquels existent des échanges. Ce peut être l’occasion

pour les adhérents de Généaqueduc et ceux de ces clubs de trouver des cousins !

 

Des relevés d’actes ont été entrepris par les adhérents de Généaqueduc, à partir des registres paroissiaux (BMS) et de l’état-civil plaisirois :

  • le relevé des mariages à Plaisir entre 1610 et 1908 a été réalisé ;
  • les relevés des naissances et des décès sont en cours. Les cours de paléographie devraient permettre d’élargir les relevés à la période 1533-1610.

 

Des réunions inter-cercles périodiques peuvent être organisées avec des clubs des communes voisines.

  

Les chercheurs de Généaqueduc ont des ancêtres dans la plupart des régions de France : Bretagne, Pays de la Loire, Île de France, Alsace, Rhône-Alpes, Centre, Normandie, Nord - Pas de Calais, Picardie, Charentes-Poitou, Midi-Pyrénées, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Provence - Côte d’Azur, Auvergne et quelques pays étrangers : Belgique, Algérie, Grande-Bretagne, États Unis d’Amérique.

 

Tous les chercheurs de Généaqueduc sont prêts à vous accueillir,

sans conditions d’âge, d’origine géographique

ou d’état d’avancement de vos recherches.